Gestion de l’eau

Agir pour préserver et restaurer les ressources en eau, aujourd'hui et pour les générations futures

L’eau est essentielle à toute vie sur la planète et à notre économie moderne. Alors que l’eau douce ne représente que 2,5 % de l’ensemble des ressources disponibles sur la planète, elle est aussi inégalement répartie. Une portion croissante de la population se retrouve dans des zones de stress hydrique faisant de la pénurie d’eau un grave problème sociétal et environnemental que le changement climatique accélère. Chez Danone, conformément à notre vision « One Planet. One Health. », nous assumons notre responsabilité en tant qu’entreprise et mobilisons notre action au service du bien. Afin de soulager les zones soumises à un stress hydrique important, nous menons des actions pour préserver et restaurer les écosystèmes, les zones humides et les cycles naturels de l’eau ; nous travaillons à partir des principes de l’économie circulaire afin d’optimiser l’utilisation de chaque goutte d’eau tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de nos usines. Enfin, nous poursuivons nos efforts afin de rendre l’eau potable accessible, partout où cela est possible et au plus grand nombre de personnes.

Notre stratégie relative à la gestion de l’eau repose sur trois piliers :

1. PRÉSERVER LES RESSOURCES EN EAU ET LE MILIEU NATUREL

A. Agriculture

Promouvoir une agriculture régénératrice qui respecte les écosystèmes naturels et les cycles de l’eau.

L’agriculture étant responsable de 89 % de notre empreinte hydrique globale, la santé et la durabilité de notre chaîne d’approvisionnement agricole sont au cœur de notre gestion de l’eau et de nos programmes d’agriculture régénératrice. Nous avons développé des approches collaboratives pour assurer une gestion adéquate et fiable de l’eau pour la production agricole. Nous travaillons main dans la main avec nos agriculteurs pour élaborer des solutions de gestion des ressources en eau intelligentes et intégrées dans des modèles agricoles durables. Ces derniers sont systématiquement adaptés au contexte local et font l’objet d’une élaboration conjointe avec les pouvoirs publics et les partenaires universitaires.

La culture régénératrice de la fraise au Mexique et au Maroc

Au Mexique et au Maroc, deux des plus importantes régions de production de fraises, Danone promeut les pratiques d’agriculture régénératrice auprès des agriculteurs. Ces derniers reçoivent une formation, un soutien technique et une incitation financière visant à améliorer la gestion de l’eau dans les exploitations, en réduisant la quantité d’eau et en garantissant une qualité adéquate grâce à une utilisation moindre de pesticides. Ces pratiques permettent d’accroître la durabilité des pratiques agricoles en augmentant la productivité des agriculteurs, en améliorant leurs conditions de travail et en renforçant leur relation avec leurs écosystèmes.

Au Mexique, nous accompagnons les agriculteurs dans l’amélioration de la qualité de l’eau grâce à une augmentation de 15 % du ratio de biofertilisants et une réduction de 15 % de l’utilisation de pesticides. Ces efforts permettent de réduire le ruissellement des engrais dans les eaux souterraines et de surface. Les bénéfices moyens des agriculteurs se sont améliorés en conséquence, avec une augmentation moyenne de 30 % de leurs revenus nets.

Recherche de pointe sur les amandes en Espagne

Alpro, marque Danone et première marque végétale en Europe, a développé un projet pilote intitulé « We only have one planet – Lead the change », avec le WWF et d’autres partenaires tels que l’Union internationale pour la conservation de la nature. En Espagne, le projet engage des producteurs couvrant 10 % de l’approvisionnement en amandes de la marque.

Plutôt que de fixer de simples objectifs d’utilisation rationnelle de l’eau, ce projet vise à établir des objectifs de production basés sur la définition des limites planétaires. Des études approfondies ont été menées pour aider Alpro et ses fournisseurs à mieux comprendre les bassins versants d’où proviennent les amandes, et pour élaborer des plans d’action concrets permettant de mener d’autres opérations au sein de la chaîne d’approvisionnement.

B. BASSINS VERSANTS

Préserver les ressources en eau en optimisant la gestion des bassins versants où nous opérons, grâce à des solutions vertes.

Avec notre équipe d’experts internes en hydrogéologie cumulant plus de 20 ans d’expérience, nous élaborons des stratégies pour une gestion durable de l’eau et des bassins versants. L’ensemble de ces travaux a été réalisé en collaboration avec les communautés locales, les utilisateurs de l’eau, les fournisseurs et les autorités locales. En concentrant nos actions sur des approches à l’échelle des territoires et des solutions vertes de protection de la nature (telles que l’agroforesterie, la préservation des zones humides et l’optimisation de l’agriculture), ces actions créent de multiples avantages, comme l’amélioration de la biodiversité et de la santé des sols, la séquestration du carbone, la gestion durable des ressources en eau et l’amélioration des moyens de subsistance des agriculteurs.

Actions collectives en Indonésie

Ensemble, Danone, son fonds pour l’écosystème, et le Centre international pour la recherche en agroforesterie (ICRAF) ont uni leurs forces en Indonésie pour protéger le bassin versant menacé du district de Rejoso. Plusieurs approches naturelles de protection de la nature ont été déployées pour améliorer les conditions hydrogéologiques, atténuer les risques d’inondation et minimiser l’érosion des sols. Sur la base de plusieurs études scientifiques menées avec des universités, l’accent est désormais mis sur des pratiques de production de riz respectueuses du climat dans la zone située en aval du bassin versant et sur la gestion des forages pour une utilisation plus efficace de l’eau.

En fonction de leur ampleur, ces projets ont permis de réduire la consommation d’eau de 10 à 40 %. En outre, cette méthode permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre et l’usage de pesticides chimiques, tout en améliorant les rendements des agriculteurs, permettant ainsi une augmentation nette de leur revenu de 20 %.

Agir pour les bassins versants d’evian®, en France

Depuis 1992, la marque evian® s’engage à garantir la préservation, à long terme, de la qualité de ses bassins versants, en partenariat avec l’APIEME (Association pour la Protection de l’Impluvium de l’Eau Minérale evian®). En 2008, la convention internationale de Ramsar a inclus l’Impluvium dans sa liste des zones humides d’importance internationale pour la qualité écologique de ses marais et marécages. En collaboration avec Terragr'eau, l’APIEME a construit un méthaniseur qui transforme les effluents d’élevage et les déchets organiques des agriculteurs en biogaz pour 1 200 habitants de la ville d’Évian-les-Bains, ainsi qu’en compost organique pour fertiliser les terres locales.

Aujourd’hui, des engrais biologiques sont utilisés sur la majorité des terres agricoles du bassin versant. Une coopérative d’agriculteurs engagés gère l’épandage du compost, ce qui réduit les coûts des engrais et soutient le développement d’une agriculture durable.

Protection d’une réserve naturelle en Argentine

La Fundación Villavicencio a été créée pour gérer collectivement la réserve naturelle de Villavicencio en Argentine par le biais d’une citoyenneté écoresponsable. Son action s’appuie sur plusieurs piliers : l’éducation au développement durable ; la conservation du patrimoine archéologique et biologique historique ; la protection des ressources en eau et des écosystèmes ; et le soutien de la recherche scientifique.

Le plan de préservation du bassin versant, qui couvre 72 000 ha et est considéré comme site d’importance internationale par la convention de Ramsar, a permis de sauvegarder 250 espèces de faune et 327 espèces de flore. En 2019, près de 5 000 enfants ont participé à son programme éducatif et le site a accueilli au total 240 000 visiteurs.


2. REPENSER LA CIRCULARITÉ DANS ET AUTOUR DE NOS SITES DE PRODUCTION

Nous nous employons à réduire la consommation d’eau, améliorer la qualité de nos eaux rejetées et augmenter la circularité de l’eau dans nos opérations et au-delà.

Depuis plus de 20 ans, nous nous efforçons d’utiliser l’eau de manière plus efficace et d’améliorer la qualité des eaux usées dans le cadre de nos opérations. Pour ce faire, nous effectuons des évaluations de risques spécifiques en utilisant le Water Risk Filter, un nouvel outil de dépistage du risque lié à l’eau développé par le Fonds mondial pour la nature (WWF). Grâce à cet outil, nous sommes en mesure d’accorder la priorité aux usines qui sont les plus exposées à un risque de pénurie d’eau. Nous développons des programmes de réduction de la consommation d’eau et des feuilles de route environnementales dans l’ensemble de nos processus opérationnels. Par ailleurs, notre norme interne Danone Clean Water Standard vise à garantir la qualité de l’eau en aval de nos sites de production. Nous redoublons d’efforts sur les sites situés dans les zones à haut risque, ainsi que sur tous nos autres sites.

« Zero Impact Operations » en Belgique

À Rootselaar, au sein du site de production belge de Danone, le projet Waterless s’inscrit dans le cadre du programme « Zero Impact Operations ». Grâce à des technologies de filtration en deux étapes, les eaux usées sont traitées et directement récupérées sous forme d’eau propre, puis réutilisées dans les processus de fabrication. Ce programme permet de refermer la boucle d’eau du site de production en réintégrant et en réutilisant 75 % de son eau dans les opérations. Le déploiement de ce processus permet une réduction conséquente de la consommation globale d’eau du site et réduit ainsi fortement la pression exercée sur les réserves locales d’eau souterraine.

Site de production à impact positif en Inde

Compte tenu du risque potentiel de pénurie d’eau à venir, les sites de production de Danone nutrition spécialisée à Lalru, en Inde, mettent en œuvre la méthodologie autour de 4 piliers : réduire, réutiliser, recycler et mettre en valeur. Au cours des trois dernières années, la consommation d’eau liée aux activités des sites de production a été réduite de 52 % grâce à la réduction et à la réutilisation de l’eau. Le site a également mis en place des techniques de récupération de l’eau de pluie, avec pour objectif de rendre aux nappes phréatiques deux fois la quantité d’eau utilisée par l’usine. Sur ce site de production, Danone déploie également une solution innovante de recyclage de l’eau pour son processus de fabrication de lait frais.

Une seconde vie pour l’eau au Mexique

Au Mexique, la marque Bonafont de Danone donne une seconde vie à l’eau, en faisant des dons d’eau propre à des utilisateurs voisins. L’équipe a vérifié les conditions chimiques et physiques de l’eau rejetée, analysé la demande externe en eau et déterminé des processus efficaces de traitement et de transport de l’eau pour une réutilisation de cette eau. L’initiative a permis de renforcer les alliances entre les utilisateurs de l’aquifère et de réduire la pression sur les ressources en eau. En 2019, près de 300 000 m3 d’eau ont été ainsi fournis à une entreprise voisine.


3. DONNER ACCÈS À L’EAU POTABLE AUX PERSONNES ET COMMUNAUTÉS VULNÉRABLES

Nous soutenons l’innovation sociale pour fournir de l’eau potable à ceux qui en ont le plus besoin.

Depuis 2007, Danone est active dans de nombreuses régions du monde pour fournir de l’eau potable aux communautés vulnérables grâce aux investissements de Danone Communities. Le fonds d’entreprise sociale soutient des entrepreneurs sociaux et des projets innovants visant à fournir un accès à l’eau ou une alimentation saine aux populations à faibles revenus. Danone Communities fournit les ressources nécessaires, y compris le capital, l’expertise technologique et des réseaux solides. À ce jour, le fonds a soutenu huit entreprises sociales pour l’accès à l’eau, touchant plus de cinq millions de personnes par jour.

Kiosques à eau en Inde

En 2005, la fondation Naandi a ouvert son premier kiosque à eau dans les zones rurales d’Inde. Plusieurs années plus tard, le service des eaux de la communauté de Naandi a été créé en collaboration avec Danone Communities afin d’élaborer collectivement des solutions pour une gestion durable de l’eau. Aujourd’hui, les communautés locales fournissent des terres tandis que le service des eaux apporte son expertise pour mettre en place et gérer les kiosques à eau.

Ces kiosques sont gérés par un opérateur local désigné par la communauté et sont équipés pour traiter les contaminations bactériennes et chimiques souvent présentes dans les eaux souterraines. De plus, des activités sont menées chaque année dans les villages et les écoles pour sensibiliser la population aux meilleures pratiques en matière d’accès à l’eau potable, de systèmes sanitaires et d’hygiène (pratiques WASH). Le service des eaux de la communauté de Naandi a lancé son 647e kiosque en 2019. Les kiosques fournissent actuellement de l’eau potable à plus de 700 000 personnes chaque jour.

Cliquez ici pour découvrir d’autres projets menés par Danone Communities.

Le partenariat de AQUA en Indonésie

En Indonésie, la marque d’eau AQUA de Danone étend l’accès à l’eau grâce à un partenariat avec water.org. Pour chaque bouteille AQUA d’un litre achetée, AQUA fournit un accès à 10 litres d’eau potable aux communautés dans le besoin. Cette action est rendue possible grâce à un système de crédit d’eau et à la coopération avec les institutions financières locales.

Le financement étant l’un des principaux obstacles à l’accès à l’eau en Indonésie, le partenariat s’efforce de permettre aux communautés rurales d’obtenir des prêts plus abordables. Avec l’aide nécessaire, ces prêts peuvent être utilisés pour acheter des pompes, construire des puits de forage ou étendre les branchements d’eau des maisons. À ce jour, de l’eau est distribuée à plus de 54 000 Indonésiens à domicile. Des modèles similaires sont en cours de développement et de déploiement par d’autres marques d’eau de Danone, comme Villa del Sur en Argentine.

Les partenariats de Volvic en Allemagne et dans le monde

Nous sommes intimement convaincus que l’accès à l’eau potable doit être un droit fondamental pour tous. Voilà pourquoi, depuis le 1er janvier 2020, pour chaque litre d’eau minérale naturelle Volvic consommé, Volvic s’engage auprès de Danone Communities à fournir l’accès à un litre d’eau potable aux personnes dans le besoin au Cambodge, en Inde, en Haïti, au Mexique, au Bangladesh, au Nigeria, au Rwanda, en Ouganda, au Kenya et au Sénégal.

Depuis 2005, Volvic aide également le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) à trouver des solutions pour améliorer l’accès à l’eau. Au total, près de 500 000 personnes ont déjà bénéficié de ces projets au Niger, en Éthiopie et à Madagascar. L’objectif est de remettre en état 573 points d’eau et d’équiper 206 écoles et centres de santé d’installations sanitaires au Niger et en Éthiopie d’ici 2021. Depuis 2019, la priorité est donnée à Madagascar.


POUR ALLER PLUS LOIN :

NOS ENGAGEMENTS POUR 2030

Dans le cadre de notre « politique eau », nous nous engageons désormais à atteindre de nombreux objectifs articulés autour des trois piliers de notre stratégie relative à la gestion de l’eau. Voici quelques-uns de nos engagements :

Mener la transformation de l’agriculture régénératrice en réduisant de 25 % la consommation d’eau des agriculteurs avec qui nous travaillons directement dans les zones à haut risque. Garantir et améliorer la qualité de l’eau en utilisant moins d’engrais chimiques. Mettre en œuvre d’autres projets de gestion de l’eau et partager notre expertise avec nos employés, les scientifiques, les utilisateurs d’eau et bien d’autres acteurs, par le biais d’une nouvelle plateforme Danone sur l’eau (Danone Water Platform). Réduire de 50 % notre consommation d’eau dans nos sites de production situés dans des zones à haut risque de stress hydrique. Créer un nouveau fonds pour accélérer l’accès à l’eau en investissant davantage dans des entreprises sociales.

1. Préserver les ressources en eau

Agriculture

Nos engagements :

  • Nous nous engageons, d’ici 2030, pour les ingrédients produits dans des zones à fort stress hydrique, à :
  • Réduire la consommation totale d’eau de 25 % grâce à une meilleure gestion de l’irrigation ;
  • Augmenter les zones tampons d’au moins 15 % pour réduire le ruissellement ;
  • Optimiser, pour 75 % des volumes de lait, de fruits, d’amandes et de soja, l’utilisation des engrais dans les fermes ;
  • Élaborer en 2020, pour notre chaîne d’approvisionnement direct en lait, des plans de soutien aux agriculteurs dans cinq zones prioritaires.
  • Mettre en œuvre des projets pilotes utilisant une approche intégrée à l’échelle des territoires pour cinq autres activités clés d’ici 2025.
  • Demander la mise en place des plans de gestion de l’eau à partir de 2020 à l’ensemble de nos fournisseurs.

     

    Bassins versants

  • Nos engagements :

  • Construire d’ici 2030 des plans de préservation et/ou de restauration pour 100 % des bassins versants où nous opérons situés dans des zones à fort stress hydrique (55 bassins).
  • Travailler localement à la création d’un système de gouvernance efficace avec les parties prenantes ou à l’intégration des actions dans les structures des gouvernances existantes.
  • Développer une nouvelle plateforme Danone sur l’eau qui vise à partager des données et études scientifiques, ainsi qu’à former les acteurs concernés en interne et en externe à la gestion intégrée de l’eau.

2. Repenser la circularité de l’eau dans et autour de nos sites de production

Nos engagements d’ici 2030 :

  • Mettre en œuvre dans 100 % de nos sites de production une approche holistique des « 3R » (réduire, réutiliser, recycler).
  • Assurer une seconde vie à 100 % des eaux propres rejetées directement par nos sites situés dans des zones à fort stress hydrique pour réduire la pression sur les aquifères.
  • Réduire de 50 % l’intensité de la consommation d’eau de tous les sites de production situés dans les zones à fort stress hydrique.

3. Donner accès à l’eau potable aux personnes et communautés vulnérables

Nos engagements d’ici 2020 :

  • • Signer le WASH Pledge du WBCSD pour l’accès à l’eau potable, l’assainissement et l’hygiène sur le lieu de travail.
  • • Créer un nouveau fonds, le « Water Access Acceleration Fund » (W2AF), pour soutenir les entreprises sociales facilitant l’accès à l’eau potable.
  • • Permettre à 50 millions de personnes d’accéder à l’eau potable chaque jour d’ici 2030.

Cliquez ici pour obtenir plus d’informations sur la « politique eau » de Danone.

Danone devient l’une des 6 entreprises au monde classées AAA par CDP

En 2019, Danone est devenue l’une des 6 entreprises au monde à avoir obtenu un « triple A » parmi les plus de 8000 entreprises évaluées par CDP (Carbon Disclosure Project), une organisation caritative internationale à but non lucratif qui gère le système de notation mondial permettant aux investisseurs, aux entreprises, aux villes, aux États et aux régions de gérer leur incidence sur l’environnement. Avec cette évaluation, Danone est reconnue leader en matière de protection et de réhabilitation de l’environnement. L’entreprise est notamment saluée pour sa stratégie de gestion de l’eau : travail de sensibilisation sur les problèmes liés à l’eau, mise en place de pratiques de gestion efficaces et de dispositifs de traitement de l’eau innovants. Nous ne nous arrêterons pas là pour autant. Nous avonsl’intention de poursuivre avec audace notre action en faveur d’un avenir plus durable.