Réduire le gaspillage alimentaire

Comment pouvons-nous réduire le gaspillage alimentaire ? Cette question est plus que jamais d’actualité. En tant que maillon responsable de la chaîne d’approvisionnement alimentaire, Danone met en place des solutions afin de réduire efficacement les pertes et le gaspillage alimentaires, et ce, tout au long de sa chaîne de valeur.

Nos objectifs

À travers nos objectifs globaux One Planet, qui sont alignés sur les objectifs de développement durable des Nations unies, nous nous engageons à réduire le gaspillage et les pertes alimentaires que nous produisons de 50 % d’ici 2025 par rapport au niveau de 2016. Au niveau de l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse (région DACH), nous nous sommes fixé l’objectif intermédiaire d’atteindre une réduction de 30 % d’ici à la fin de l’année 2021 (également par rapport à 2016) ; nous analysons nos progrès sur une base trimestrielle. En agissant de la sorte, nous tenons compte de notre propre domaine de responsabilité et réduisons nos pertes du stade de la production à celui de la livraison. Par ailleurs, nous suivons de près l’ensemble de la chaîne de valeur et lançons des projets visant à lutter contre le gaspillage alimentaire tout au long de celleci.

Ziele zur Reduktion von Lebebnsmittelverschwendung

Notre objectif est de lutter contre les pertes et le gaspillage alimentaires en intervenant à chaque maillon de la chaîne : de l’agriculture à la production, en passant par le commerce de gros et de détail, sans oublier les consommateurs. La concrétisation de nos objectifs passe aussi par l’établissement de partenariats solides et la mise en place d’associations sectorielles. En effet, chez Danone, nous sommes convaincus que ce n’est qu’en joignant nos forces que nous pourrons éliminer le problème mondial que représente le gaspillage alimentaire.

En tant que grande entreprise du secteur alimentaire, nous avons conscience de la responsabilité globale qui nous incombe à cet égard. Et comme l’a expliqué notre ancien PDG Antoine Riboud en 1972, cette responsabilité « ne s’arrête pas au seuil de nos usines ».

Agriculture

Notre laiterie d’Ochsenfurt est approvisionnée par plus de 90 exploitations laitières, pour la plupart de petite et de moyenne taille, de la région. Nous accompagnons ces producteurs laitiers dans leur travail en mettant à leur disposition des conseillers Danone employés à titre permanent qui les conseillent et les aident en abordant des questions relatives aussi bien au fourrage qu’à l’hygiène. À travers ces partenariats, nous apportons une contribution essentielle à la lutte contre le gaspillage alimentaire. À titre d’exemple, nous conseillons nos producteurs de lait sur la manière dont ils peuvent nettoyer leurs systèmes de traite de manière hygiénique et ainsi maintenir la teneur en germes du lait cru en dessous des seuils applicables fixés par l’ordonnance sur la qualité du lait. En cas d’augmentation du nombre de germes, nos conseillers aident les producteurs à en trouver la cause et à l’éliminer rapidement, car toute exploitation présentant une contamination trop élevée est exclue des livraisons de lait par l’Office vétérinaire. En agissant de la sorte, nous veillons ensemble à la production de lait de qualité et évitons les pertes de lait cru.

Nous travaillons également en étroite collaboration avec les agriculteurs pour contrôler les inhibiteurs qui empêchent la croissance des bactéries et des cultures et inhibent ainsi le processus de fermentation. Lorsque des inhibiteurs sont détectables dans le lait, celui-ci ne peut pas être utilisé pour la production de produits laitiers et doit être éliminé. Lorsque les agriculteurs soupçonnent le moindre problème lié aux inhibiteurs, ils le signalent donc rapidement. De cette façon, en cas d’urgence, seuls des lots de lait relativement petits sont contaminés par des inhibiteurs et la quantité de lait perdue est réduite. En 2008, près de 300 tonnes de lait ont été gaspillées pour cette raison à Ochsenfurt. En 2018, ce nombre n’était plus que de 115 tonnes environ. En pourcentage, cela représente une réduction de 0,35 % à 0,15 % de la production totale.

Production

Outre l’application de normes d’hygiène strictes, nous devons également être vigilants et faire preuve d’un grand professionnalisme afin de réduire le plus possible les pertes durant la phase de production. À ce niveau, même les soi-disant « petits » changements peuvent avoir de grandes conséquences. Par exemple, dans notre laiterie d’Ochsenfurt, nous utilisons un « racleur », une sorte de racloir à pâte géant, qui permet de réduire les quantités de fruits que nous jetons. Grâce à ce dispositif, les résidus de fruits comestibles collés aux parois des cuves à fruits sont réintégrés dans la préparation de base. Nous disposons ainsi désormais de 24 kilogrammes de fruits supplémentaires à chaque fois que nous changeons les fruits placés dans la cuve. Sachant que nous effectuons environ 1400 changements de fruits par an, cela représente un total d’environ 33,6 tonnes de fruits que nous évitons de perdre. Par ailleurs, nous valorisons aussi les résidus de production indésirables ou les produits qui ne sont plus comestibles en les utilisant pour la production de biogaz et, lorsque cela est possible, comme alimentation animale.

Afin de pouvoir garantir la fraîcheur des produits qu’ils proposent, les commerçants exigent une fraîcheur minimale lors de la livraison. Les produits comestibles excédentaires qui ne peuvent pas être vendus aux détaillants en raison d’une date de péremption trop proche sont vendus par l’intermédiaire de notre marché secondaire de liquidation à des acheteurs en gros tels que des casernes, des hôpitaux ou d'autres cantines.

Zu Gut für die Tonne Auszeichnung
Zu gut für die Tonne

Désormais, nos grands clients peuvent également bénéficier de ce service en ligne via nos boutiques en ligne Clearance Sales, disponibles en Allemagne depuis mai 2020 et en Autriche depuis juillet 2020. Ces canaux de vente nous permettent de proposer en exclusivité des produits dont la durée minimale de conservation est plus courte, à des conditions avantageuses. Grâce à nos boutiques en ligne Clearance Sales, nous avons déjà pu éviter que 30 % de produits Danone supplémentaires soient perdus en 2020. En 2021, le ministère fédéral allemand de l’Alimentation et de l’Agriculture (BMEL) a décerné à notre boutique en ligne le prix fédéral « Zu gut für die Tonne » dans la catégorie « numérisation ». 

En outre, nous faisons don des produits Danone dont la date limite de conservation est proche aux banques alimentaires (Tafel), où ils peuvent ensuite être distribués aux personnes dans le besoin. En 2020, nous avons fait don de plus de 500 tonnes de denrées alimentaires comestibles à des organisations caritatives de la région DACH. En plus des Tafel en Allemagne, nous faisons également des dons aux banques alimentaires en Autriche et en Suisse. Par ailleurs, depuis plusieurs années, nous collaborons étroitement et avec succès avec l’association Tafel Deutschland et contribuons au développement d’une plateforme de dons en ligne efficace.

Commerce

En planifiant les volumes conjointement avec les détaillants, il est possible de réduire considérablement le gaspillage alimentaire. Danone peut plus facilement éviter toute surproduction en disposant d’une plus grande sécurité de planification, par exemple à travers des campagnes de promotion ou l’introduction de nouveaux produits. Grâce à une coordination plus étroite avec les commerçants, notamment par le biais d’une analyse de portefeuille et de prévisions communes, il est possible d’adapter avec précision la production et de livrer les produits dans les délais, et donc, de prolonger la fraîcheur des produits vendus au détail. Un des domaines de développement passionnant mis en place en collaboration avec le secteur de la distribution concerne la planification conjointe associée à la planification intelligente de bout en bout (« End-to-End »), qui intègre, à l’aide d’algorithmes, des informations externes disponibles dans la planification des quantités.

Consommateurs

Les consommateurs ont également un rôle important à jouer dans la lutte contre le gaspillage alimentaire. Lorsque des aliments sont jetés, c’est principalement à cause de la date limite de consommation (DLC) légale, qui est souvent mal comprise et interprétée par les consommateurs comme une date d’expiration.

Or, la DLC indique la date jusqu’à laquelle le produit peut être consommé sans danger.

Il existe deux solutions possibles pour limiter ce gaspillage :

  1. Prolonger la durée de conservation de nos produits.
  2. Fournir des informations transparentes et expliquer que la durée de conservation des aliments est souvent plus longue qu’indiqué. Ce travail de sensibilisation doit être effectué en collaboration avec les détaillants et d’autres partenaires.

Nous sommes persuadés que ce n’est qu’en fournissant des informations ciblées sur la DLC que les consommateurs pourront prendre des décisions éclairées lorsqu’ils se trouveront devant les rayons du supermarché ou leur réfrigérateur, car ils disposeront d’informations pertinentes sur la durée de conservation des produits qu’ils achètent.

En tant que partenaire officiel de l’initiative « Oft länger gut » de Too Good To Go, Danone DACH soutient les principales campagnes nationales menées en Allemagne, en Autriche et en Suisse, ainsi qu’une déclaration annexe sur la date limite de consommation visant à réduire le gaspillage alimentaire et à encourager une approche plus consciente et responsable de la nourriture

Sina Kneis on Food Waste Rduction
Lebensmittel sind oft länger Gut

En apposant une mention supplémentaire sur l’emballage de nos produits, les consommateurs sont informés en un coup d’œil que les aliments qu’ils achètent sont « Oft Länger Gut » (souvent bon plus longtemps) et qu’une simple inspection du produit (regarder, sentir, goûter) peut leur éviter de jeter des aliments qui sont encore comestibles.

C’est à travers ce genre d’initiatives qu’ensemble, nous pouvons réduire durablement le gaspillage alimentaire et faire des économies de nourriture. La mention « Oft Länger Gut » figure désormais sur l’ensemble de notre gamme de produits laitiers Activia.

Nouvelle étude sur le gaspillage alimentaire réalisée par Danone et Too Good To Go dans la région DACH : Enquête sur le gaspillage alimentaire chez les consommateurs

Neue DACH Food Waste Studie von Danone und Too Good To Go: Untersuchung der Lebensmittelverschwendung bei Konsument*innen

En 2021, Danone s’est associée à Too Good To Go en Allemagne, en Autriche et en Suisse pour réaliser une étude sur le gaspillage alimentaire auprès des consommateurs. Cette étude (et ses résultats) est différente des autres études publiées jusqu’à présent sur le sujet, car elle porte spécifiquement sur l’ensemble de la région DACH.

Divers sujets y ont été examinés : les raisons qui conduisent les consommateurs à jeter des aliments ; les catégories de produits les plus fréquemment jetés ; le rôle de la date limite de consommation ; ainsi que les solutions et mesures souhaitées par les consommateurs.

L’étude constitue un point de départ pour Danone et Too Good To Go. Ils devront s’en inspirer pour développer d’autres solutions permettant de réduire le gaspillage alimentaire et d’accompagner les consommateurs de la meilleure façon possible afin qu’à l’avenir, toujours plus d’aliments soient là où ils devraient être : dans l’assiette et pas à la poubelle. C’est là tout le sens de notre slogan « One Planet, One Health ». Le rapport complet est disponible ici.

Autres initiatives visant à lutter contre le gaspillage alimentaire